juin 30

Les examens sont finis, et après ? Bien rédiger son CV d’infirmière

Voilà que sonne enfin la délivrance ultime, les examens sont terminés ! Pour celles et ceux qui ont réussi et que nous espérons nombreux, c’est le temps des choix professionnels. Intégrer un service, opter pour une spécialité ? Un choix difficile , mais avant cela, il faut s’activer pour rédiger son CV.

Voici quelques liens utiles pour penser son CV et réussir à décrocher un job !

La page du FOREM avec astuces et conseils

La page de JOBAT

La page d’Inforjeunes avec quelques modèles pratiques

La page d’Infirmiers.com

bloginfirmiere

N’oubliez pas d’accompagner votre CV d’une lettre de motivation courte mais efficace. Commencer celle-ci par motiver votre choix en le personnalisant vraiment. Evitez les copiés-collés, cela en vaut la peine !

Après ce premier paragraphe où vous dites pourquoi vous vous adressez à ce service, cet hôpital ou cette société, mettez en avant une ou deux de vos meilleures expériences (stages, formations) pour terminer par vos meilleures compétences. Ces trois paragraphes suffisent, votre CV dit le reste.

Un dernier conseil, essayez de toujours vous adresser à une personne plutôt qu’à un service sans nom, vous pourrez alors l’appeler pour avoir des nouvelles quelques temps après l’envoi de votre CV et lettre de motivation.

Bonne chance à vous !

juin 08

Emilie Dequenne en infirmière pour son prochain film

Emilie_DequenneL’actrice Emilie Dequenne campera une infirmière libérale qui s’inscrira en tant que tête de liste dans un parti d’extrême-droite du Nord de la France appelé le Bloc. Le film « Chez nous » du réalisateur belge dont le tournage a débuté en mai dernier mettra en exergue les tensions dues au choix de cette infirmière et mère. On y retrouvera les acteurs André Dussollier, Anne Marivin, Catherine Jacob. Un film qui devrait beaucoup faire parler de lui à sa sortie e pleine campagne présidentielle en France au printemps 2017 !

 

juin 03

L’appel de Maggie De Block pour une hospitalisation à domicile

C’est l’une des grandes interrogations pour l’avenir de la santé et l’avenir tout court. La population vieillissant, comment prendre en charge les soins des gens dans le futur ? On voit partout se construire des appartements avec aide médicalisée ou des homes, mais la plupart des gens souhaiteraient pourvoir rester chez eux le plus longtemps possible. Cette interrogation rejoint celle des économies d’échelle à réaliser dans les milieux hospitaliers. Pouvoir élargir la gamme des soins à domicile réglerait aussi en partie les coûts autant que les places disponibles à l’hôpital.

hospitalisationmaison

La presse relaie l’appel lancé par la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block.

L’idée ? Un appel à projets pilotes sur le thème de l’hospitalisation à domicile.

« L’objectif principal des projets portant sur l’hospitalisation à domicile est de faire bénéficier les patients des meilleurs soins dans leur propre environnement familier et confortable« , précise-t-elle dans sa note à l’attention de l’ensemble du secteur des soins.

Et vous ? Que pensez-vous de cette idée d’hospitalisation à domicile ? Comment voyez-vous les choses sur le terrain ? En tant qu’infirmier indépendant ? Infirmier en hôpital ? Peut-on aller jusque-là ? Et pour quels types de soin ?

juin 01

La réforme des études en soins infirmiers : un avis fortement mitigé des étudiants

Ces derniers mois, la presse a beaucoup parlé de la réforme des études en soins infirmiers en Belgique. Si les avis des professionnels, des associations et des infirmiers ont largement été entendu, qu’en est-il des premiers concernés, les étudiants eux-mêmes qui voient leur cursus changer ?

bruxellesbondyblogLe blog Bxlbondyblog a donné la parole à une étudiante qui soulève des points précis et souligne le manque de réflexion préalable au changement. « L’idée de Maggie de Block (qui a réalisé l’avant-projet) serait d’instaurer un stage rémunéré de six mois en hôpital sans suivi des professeurs. Cependant, nous, étudiants, voyons cela comme une manière d’avoir une main-d’œuvre facile et bon marché.« , précise-t-elle.

Et vous, que pensez-vous de la tournure que prend cette réforme ? Occasion manquée ? Bonne idée afin de permettre aux étudiants de travailler plus en stage ? D’optimiser leur travail de fin d’année ? N’hésitez pas à lire l’interview précitée et à réagir en commentaires ou sur notre page Facebook !

 

 

mai 30

Cycle de formation autour de l’accompagnement des personnes âgées

L’ASBL Cep-âge propose deux journées de formation autour de l’accompagnement des personnes âgées

cep-age

1.Le récit de vie, un outil au service de l’accompagnement des personnes âgées
Le récit de vie est particulièrement important dans l’accompagnement et l’écoute des personnes âgées.
Ancrage dans le passé, il permet aux personnes âgée de revenir sur des évènements heureux ou moins heureux, de s’exprimer sur des faits qui ont marqué leur mémoire.
Le récit de vie offre aux volontaires et aux professionnels un outil qui permet
de mieux comprendre les personnes âgées car il explore de manière humaniste leurs vécus, ce qui peut aider les personnes à s’inscrire dans un présent souvent chargé d’émotions en raison des évolutions liées au
vieillissement (problème de santé, hospitalisation, entrée en maison de repos,isolement, etc.).
Formatrice:Fabienne DEFERT, assistante sociale, formée à
l’accompagnement par la sociologie clinique (V. de Gaulejac, Paris), diplômée en Communication de Lille III, formée au Développement du Pouvoir d’Agir (Y. Le Bossé, Université Laval)
Dates : les 6 et 21 juin 2016
2. Développer son pouvoir d’agir, une ressource pour la qualité de vie des aînés et des intervenants.
Formatrice : Emmnuelle LIMOUSIN, chargée de projets de formation, coach en ressources humaines, formée au Développement du Pouvoir d’Agir (Y. Le Bossé, Université Laval)
Date : les 27 et 28 octobre 2016
Informations pratiques :

secretariat@cep-age.be

Articles plus anciens «