sept
05

Les aiguilles courtes deviennent les aiguilles standard et commencent à s’imposer en tant que solution optimale « unique »

Une enquête réalisée au Benelux découvre une nouvelle tendance d’utilisation des aiguilles pour stylo à insuline

 

Erembodegem. 29-08-2012Entre janvier et avril 2012, une enquête a été réalisée par BD (Becton, Dickinson & Co.), l’une des principales entreprises mondiales spécialisées dans les technologies médicales, chez 263 prestataires de soins hospitaliers en Belgique et aux Pays-Bas. L’objectif de cette enquête était de mieux connaître les habitudes concernant le type d’aiguilles pour stylo conseillées aux patients diabétiques.

 

L’enquête montre que, conformément aux recommandations nationales en Belgique[1] et seulement deux ans après l’introduction de l’aiguille pour stylo BD Micro-Fine™+ 4mm, actuellement l’aiguille BD 4 mm la plus courte et la plus fine, le marché évolue et les aiguilles courtes deviennent les aiguilles standard et commencent à s’imposer comme la solution optimale « unique ».

 

Les aiguilles courtes ont prouvé qu’elles étaient aussi efficaces que les aiguilles plus longues, chez tous les patients, quels que soient leur âge et leur type de peau, et que les injections s’avéraient moins douloureuses[2].  L’enquête a montré qu’aux Pays-Bas 27 % déjà des professionnels de la santé prescrivaient des aiguilles de 4 mm aux nouveaux patients, et que 21 % faisaient de même en Belgique.

 

Le confort des aiguilles pour stylo 4 mm x32G permet de réduire nettement l’anxiété liée à l’injection lors d’une insulinothérapie. L’anxiété et la phobie de l’injection peuvent fortement influencer la compliance, le contrôle glycémique et la qualité de vie des patients diabétiques traités par injection3. Des essais cliniques démontrent que des injections d’insuline avec des aiguilles de stylo 32G x 4 mm apportent le même contrôle du glucose qu’avec des aiguilles plus longues4. Les aiguilles courtes administrent de manière efficace une dose d’insuline aux tissus sous-cutanés (la couche de graisse sous la peau), le site recommandé pour les injections d’insuline3, tout en réduisant le risque d’injection dans le muscle. L’injection intramusculaire risque d’accélérer l’absorption et d’augmenter le risque d’hypoglycémie (glycémie anormalement basse)5.  L’injection sous-cutanée permet l’absorption de l’insuline à un taux approprié, ce qui entraîne une meilleure fiabilité et un meilleur contrôle de la glycémie3.  Par conséquent, l’indice de masse corporelle (IMC) et l’âge du patient ne doivent pas entrer en ligne de compte lors de la prescription d’aiguilles courtes.

 

En outre, l’étude au Benelux a montré que 73 % des professionnels de la santé modifiaient la longueur de l’aiguille au cours du traitement et ce, principalement à la demande du patient, l’aiguille étant trop longue et provoquant des contusions après l’injection.

 

L’intérêt porté par BD sur les dernières technologies pour assurer un confort maximal aux patients et les résultats obtenus sont clairement reconnus par 60 % des professionnels interrogés en Belgique et 50 % des professionnels néerlandais recommandent activement les aiguilles pour stylo BD.

 

Les enquêteurs s’attendaient à ce que les professionnels de la santé reconnaissent l’importance du diamètre de l’aiguille pour les patients ; mais cela n’a été que peu le cas. Seuls 56 % des professionnels aux Pays-Bas et 44 % en Belgique considèrent le diamètre de l’aiguille comme quelque chose d’important.

 

L’étude BD peut conclure que la technologie de l’aiguille BD Micro-Fine™+ 4mm x32G est de plus en plus considérée par les spécialistes du diabète comme l’aiguille la plus avancée, par rapport aux aiguilles plus longues. Elle fournit l’injection la plus fiable et la plus directe, ne nécessitant aucun pincement de la peau avant l’injection et offrant un grand confort aux patients diabétiques soumis à un traitement d’injection.  Néanmoins, il faut continuer à former les gens à utiliser de plus en plus les aiguilles courtes chez tous les patients, quel que soit leur type de peau.

 

1 Belqique: nouvelles recommandations pour les injections chez les personnes atteintes de diabète, BD 2012

2 Frid Anders, Gunnarson R., Guntner P., Linde P. Effects of accidental intramuscular injection on insulin absorption
in IDDM. Diabetes Care Vol 11, 41-45 No 1 January 1988

3 Zambanini A, Newson RB, Maisey M, Feher MD. Injection related anxiety in insulin-treated diabetes.   Diabetes Res Clin Pract 1999;46:239-246.

4 Hirsch LJ, Gibney MA, Albanese J, et al. Comparative glycemic control, safety and patient ratings
for a new 4 mm x 32G insulin pen needle in adults with diabetes
. Curr Med Res Opin. 2010; 26 (6): 1531–1541.

5 Frid Anders, Gunnarson R., Guntner P., Linde P. Effects of accidental intramuscular injection on insulin absorption
in IDDM. Diabetes Care Vol 11, 41-45 Nr. 1, Januari 1988.



 

 

 

sept
03

iPansement, une application utile aux infirmiers.

Quant un infirmier spécialisé en pansements, plaies et cicatrisation se lance dans l’univers des applications pour smartphones, cela donne iPansement. Un concept moderne pour une application utile. Petite interview de Laurent Klein.

Quel est l’origine du développement de cette application ipansement ?  Le constat d’une réelle nécessité ou l’envie de simplement développer  une app ?

C’est d’abord un constat de terrain. Je suis infirmier libéral. La gestion des plaies est mon quotidien. Je me trouvais face à mon rôle de prescripteur perdu devant le nombre de dispositifs médiaux proposés par l’ensemble des laboratoires médicaux d’une part et d’autre part, la nécessité de consensus d’experts pour argumenter mes actes de soins face au corps médical parfois en désaccord avec les dernières recommandations.
Quelles sont les difficultés que l’infirmier peut rencontrer dans la  gestion des plaies ? Comment votre application peut-elle aider à ce  niveau ?

Face à une plaie aiguë ou chronique, posant un problème de prise en charge, nous nous interrogeons souvent dans l’action précise à mener face à un stade précis de cicatrisation et quel est le dispositif optimal a utiliser sans contre indication. iPansement permet d’apporter, au lit du patient, une démarche clinique de prise en charge spécifique en fonction du stade précis d’une plaie. Une fois le stade de cicatrisation identifié, iPansement apporte des observations, signes cliniques, des propositions de soins et la liste des dispositifs adaptés à la prise en soin. Cela en toute indépendance des laboratoires, hors ligne et à tout moment, une fois l’application téléchargée.

Vous avez fait un DU en Plaie et Cicatrisation…

Oui DU brûlures, plaie et cicatrisation. Cette formation m’a permis une expertise précise de la plaie, d’intégrer une équipe d’études cliniques et d’assumer pleinement mes prises en charges spécifiques et prescriptions. Ma prise en charge a changé radicalement après cette formation. Membre de la SFFPC et de l’EWMA pour actualiser ce DU
Pour revenir à l’app. Voyez-vous les applications sur mobiles comme  des outils de plus en plus précieux à l’avenir ?

Oui, un outil de nouvelle génération qui évoluera sous le concept de la e-santé.

Un dernier mot, dernier message à faire passer ?

iPansement est un outil réalisé par un infirmier de terrain pour les professionnels de santé, en toute indépendance des laboratoires. iPansement permet d’accéder à de l’actualité spécifique. Par son forum forum.ipansement.fr, sa page facebook www.facebook/iPansement , son compte twitter @iPansement.fr iPansement souhaite fédérer les soignants autour des sujets plaie et cicatrisation. Aider les étudiants et les professionnels par son forum et sa page facebook.

juil
17

Offre d’emploi pour infirmier / infirmière dans la région de Tournai – Péruwelz – Mons

Centre pour personnes âgées avec handicap cherche dans la région de Tournai – Péruwelz – Mons du personnel infirmier/ère pour engagement rapide. Possibilité de temps plein ou temps partiel. Merci de prendre contact à l’adresse mail suivante : contact@cipv.be

juil
08

Docteur House en concert en Belgique !

docteur house blues

Vous êtes nombreux, infirmières et infirmiers, a avoir suivi les aventures du Docteur House. Voici que l’acteur, Hugh Laurie, revêt cette fois son costume de chanteur pour venir faire un tour chez nous, en Belgique, aux Francofolies de Spa. C’est le jeudi 19 juillet à 19h15 qu’il nous offrira des extraits de son premier album « Let Them Talk » qui célèbre le blues de la Nouvelle Orléans, un style dont il est fou, dans la lignée spirituelle d¹album comme « Buena Vista Social Club » de Ry Cooder ou « O Brother Where Art Thou » de T-Bone Burnett.

Et c’est à voir ! Vraiment pour qui apprécie ce genre de musique, on sent que l’acteur est chez lui sur scène. Le docteur House a laissé tomber sa blouse pour le blues et ça lui va comme un gant (chirurgical) !

album musique docteur house

 Jeudi 19 Juillet à 19:15  sur la Scène Pierre Rapsat des Francofolies de Spa

juin
30

Publication de nouvelles recommandations pour garantir la sécurité des injections lors du traitement du diabète

 

Voici un communiqué du WISE que nous relayons.

Rappelons que le groupe de concertation WISE se compose de 58 professionnels médicaux expérimentés et spécialisés dans le diabète issus de 13 pays dans le monde entier : Belgique, Canada, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Russie, Espagne, Suède, Suisse, Ukraine, R-U et États-Unis.

Feuille de route pour la mise en place et le maintien d’une culture de sécurité et d’un environnement de travail sain pour les professionnels de santé en charge de patients atteints de diabète.

28 juin 2012 – Le WISE (Workshop on Injection Safety in Endocrinology, Atelier sur la sécurité des injections en endocrinologie) publie de nouvelles recommandations mondiales destinées à garantir la sécurité des injections lors du traitement du diabète. Les nouvelles recommandations sont destinées à garantir la sécurité des patients, des professionnels de santé et de toutes les personnes en contact potentiel avec les objets piquants ou tranchants utilisés dans le traitement du diabète.

Les recommandations sont fondées sur les résultats d’une étude de quatre mois conduite sur les blessures par objets tranchants auprès de 634 infirmières dans 13 pays d’Europe occidentale et en Russie1 et sur les conclusions du WISE (« Workshop on Injection Safety in Endocrinology ») d’octobre 2011, qui a rassemblé un groupe de 58 experts de 13 pays, spécialisés dans le domaine du diabète.

Une nouvelle directive européenne2 entrée en vigueur récemment, stipule qu’en cas de risque de blessure par un objet tranchant, l’utilisateur et l’ensemble du personnel soignant doivent être protégés par des mesures de sécurité adéquates, y compris par l’utilisation de « dispositifs médicaux dotés de mécanismes de protection intégrés »2. Cette législation sur la prévention des blessures par objets tranchants devra être intégrée aux réglementations nationales de tous les États membres de l’UE avant le 11 mai 2013.

Communiqué de presse :

Le Dr Kenneth Strauss, Directeur médical mondial BD, Directeur de la sécurité en médecine de European Medical Association, et membre du groupe de concertation WISE, commente : « Les activités quotidiennes des professionnels de santé et des travailleurs en aval leur font courir un risque d’infections graves par plus de 30 organismes pathogènes potentiellement dangereux, y compris les virus de l’hépatite B, de l’hépatite C et le VIH, par le biais de blessures avec des aiguilles et des lancettes contaminées3. On estime à plus d’un million, le nombre de blessures par objets piquants ou tranchants qui surviennent chaque année dans l’UE4, mais la majorité d’entre elles peuvent être évitées grâce à une formation ciblée, à des procédures de travail plus sûres et à l’utilisation de dispositifs médicaux de sécurité. »

Les recommandations WISE ont été conçues comme une feuille de route pour l’application de la directive européenne dans les centres de soins du diabète et elles incluent une classification qui montre leur poids.

Les principaux sujets abordés sont :

  • Les risques auxquels les professionnels de santé en charge du diabète sont exposés
  • La législation européenne
  • Les implications de blessures des différents dispositifs
  • Les implications pour les techniques d’injection
  • L’éducation et la formation destinées à créer une culture de sécurité
  • Le rapport coût-efficacité des dispositifs de sécurité
  • La sensibilisation et la responsabilité en matière de sécurité pour la collecte des objets tranchants

Le présent ouvrage sur les recommandations se base sur une révision et une analyse des études et publications évaluées par un comité d’experts et traitant de la sécurité des objets tranchants dans le traitement du diabète.

Les nouvelles recommandations WISE destinées à garantir la sécurité des injections lors du traitement du diabète sont accessibles ici : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1262363612709758.

—————————

1 Costigliola V, Frid A, Letondeur C, Strauss K, Needlestick injuries in European nurses in diabetes, Diabetes & Metabolism 38 (2012) S9-S14.

2 Directive du Conseil 2010/32/UE, Journal officiel de l’Union européenne, L134/71.

3 European Biosafety Workshop. Prevention of sharps injuries in the hospital and healthcare sector. Implementation guidance for the EU Framework Agreement, council directive and associated national legislation.

4 A. Tarantola, D. Abiteboul, A. Rachline, Infection risks following accidental exposure to blood or body fluids in health care workers: A review of pathogens transmitted in published cases, Am J Infect Control, 34 (2006), pp. 367–375.

Articles plus anciens «

» Articles plus récents